AIP : le gouvernement s’assied sur la concertation sociale, la famille socialiste ne respecte pas ses engagements

.

Le gouvernement De Croo, sur proposition du ministre socialiste du Travail Pierre-Yves Dermagne, a adopté en première lecture l’Arrêté royal interdisant les augmentations salariales supérieures à 0,4  %. « La Vivadi a décidé de s’asseoir sur la concertation sociale et, une nouvelle fois, la famille socialiste ne respecte pas ses engagements », dénonce Raoul Hedebouw, porte-parole du PTB. Le PTB appelle le gouvernement à respecter la consultation syndicale et à ne prendre aucune décision tant que celle-ci n’a pas donné de résultat.

Raoul Hedebouw explique : « Récemment, le président du Parti socialiste avait encore assuré que l’Arrêté royal concernant le blocage à 0,4 % ne serait pas signé si les organisations syndicales ne signaient pas un accord social avec le patronat. Il avait aussi menacé de bloquer les dividendes des grands actionnaires. Cet accord n’est toujours pas signé. Il est soumis à consultation de la base dans les deux grands syndicats du pays. Pourtant, le gouvernement n’attend pas pour s’accorder sur le blocage des salaires. Il passe en force. »

Raoul Hedebouw souligne aussi que « le parti socialiste a définitivement rangé au placard les belles déclarations du 1er mai et toute idée de gel des dividendes (via l’activation de l’article 14 de la loi de 1996) ». Et de conclure en questions : « Pourquoi cette précipitation ? Pourquoi ne pas attendre les résultats de la consultation ? Le PS aurait-il peur de la base ? »