Le PTB demande le remboursement des suppléments de pension illégaux des présidents de la Chambre

Plusieurs milliers d'euros en plus de la pension maximale de 7 813 euros. C'est le montant de l'allocation supplémentaire que Siegfried Bracke (N-VA) et Herman De Croo (OpenVld) empochent chaque mois en tant qu'anciens présidents de la Chambre. En outre, d’anciens hauts fonctionnaires de ces institutions reçoivent des pensions plus élevées que celles autorisées par la loi. « Complètement inacceptable, réagit Raoul Hedebouw, président du PTB. Ces indemnités doivent être supprimées et remboursées immédiatement. »

Mercredi 1 mars 2023

Le PTB demande le remboursement des suppléments de pension illégaux des présidents de la Chambre

« Pour Siegfried Bracke, il s'agit apparemment de 3 000 euros bruts par mois, pour Herman De Croo, pas moins de 5 350 euros. C'est un nouvel exemple de la culture des privilèges en politique, ajoute Sofie Merckx, cheffe de groupe pour le PTB à la Chambre. En plus de leurs énormes salaires et/ou pensions, les politiciens bénéficient de nombreux avantages. Certains même de manière illégale, apparemment. »

« Pendant ce temps, les gens continuent de payer, poursuit Raoul Hedebouw. Les pensions des travailleurs et des petits indépendants de notre pays restent parmi les plus basses d'Europe occidentale. Et les dernières propositions du gouvernement ne vont rien changer à cela. »

« Que des politiciens s'octroient illégalement de tels montants est totalement scandaleux, conclut Raoul Hedebouw. La solution est simple : abolir ces privilèges et exiger le remboursement de tous les montants versés. »