Étude PTB : l'électricité 500 euros plus chère en Belgique que dans les pays voisins

La Belgique a commencé la nouvelle année en tant que pays d'Europe occidentale où les prix d’électricité sont les plus chers. C’est ce que nous montrent les calculs du PTB sur la base des nouveaux chiffres de la Creg. En Belgique, un ménage paie 500 euros de plus pour sa facture annuelle d'électricité qu'en moyenne chez ses voisins français, néerlandais, allemands et britanniques.

Lundi 6 février 2023

Étude PTB : l'électricité 500 euros plus chère en Belgique que dans les pays voisins

« Lundi, le cabinet ministériel restreint se réunit pour décider de la hausse des droits d'accise. Au lieu de pousser les familles vers davantage de coûts supplémentaires, le gouvernement ferait mieux de discuter d'un blocage structurel des prix de l'énergie sur base des coûts de production réels. C'est parfaitement possible de le faire au niveau belge, particulièrement pour l’électricité. Ce blocage permettrait de combler d'un seul coup l'écart avec les pays voisins. C'est la seule solution crédible et durable pour sortir de la crise énergétique », réagit Sofie Merckx, cheffe de groupe PTB à la Chambre.

C'est avec la France que l'écart est le plus important : une famille y paie 1 170 euros de moins pour une année d'électricité qu'en Belgique, soit deux fois et demie de moins. « Cette importance différence, nos voisins du sud la doivent à un plus grand contrôle public du marché de l'énergie. Le gouvernement français impose des tarifs réglementés à l'entreprise publique EDF », explique Merckx.

Les décisions des gouvernements allemand et néerlandais de plafonner les prix ont également un impact tangible sur les factures d'électricité, les familles allemandes et néerlandaises payent leur électricité respectivement 270 et 350 euros moins cher que chez nous.

Source: tableaux de bord mensuels de la CREG, janvier 2023, https://www.creg.be/fr/professionnels/fonctionnement-et-monitoring-du-marche/tableau-de-bord 

Pour le gaz, la Belgique est le deuxième pays le plus cher après les Pays-Bas.

Le PTB trouve dans ces chiffres des arguments supplémentaires pour s’opposer à la hausse annoncée des droits d'accises. « Ce que le gouvernement a donné d’une main en baissant la TVA sur l’énergie, il veut le reprendre de l’autre avec les accises. C’est une vraie entourloupe, qui ne ferait que creuser l’écart avec les pays voisins. Ces pays montrent au contraire qu'un blocage des prix peut vraiment faire la différence pour les gens », ajoute Sofie Merckx.

Le parti de gauche veut bloquer les prix de l'énergie sur base des coûts de production réels. « C'est parfaitement possible au niveau belge, particulièrement pour l’électricité. La production d'électricité pour notre pays se fait presque entièrement en Belgique. Pourquoi devrions-nous accepter qu'Engie puisse encore aujourd'hui vendre son électricité sur le marché à 150 ou 160 €/MWh, alors que le coût de production n'est que de 35 €/MWh ? », conclut Sofie Merckx.

Dans la proposition du PTB, la facture moyenne d'électricité est plafonnée à un maximum absolu de 63 euros par mois (pour une famille). Cela permettrait de combler immédiatement l'écart en matière d'électricité avec les pays voisins.

Signez la pétition