« Pas d’impôt sur la fortune pour Vivaldi : ils veulent à nouveau présenter la facture aux travailleurs », dénonce le PTB

.

Le PTB réagit à l’annonce selon laquelle aucun impôt sur la fortune ne serait dans le pré-accord Vivaldi.

« À qui ces partis vont-ils à nouveau faire payer l’addition, dans ce cas ? À tous les travailleurs et les travailleuses. C’est inacceptable », dénonce Raoul Hedebouw, le porte-parole du PTB. Et d’ajouter : « Où sont passés les engagements de campagne pour une fiscalité plus juste des socialistes et des verts ? C’est chaque fois pareil : malgré les promesses, ils vont laisser le grand capital bien tranquille, et présenter la note à la population. Comme l’avait déjà fait le gouvernement Michel. »

Le PTB rappelle que les enquêtes d’opinions montrent que plus de 80 % de la population est favorable à impôt sur les grandes fortunes, tant au Nord qu’au Sud du pays. « La population en a marre de cette politique libérale au service des plus riches. Quand est-ce que les partis traditionnels vont le comprendre ? Nous appelons les gens à se mobiliser. Il faut une taxe des millionnaires, maintenant. Ce n’est pas aux travailleurs de payer la crise », conclut le porte-parole du PTB, qui promet une sérieuse opposition de gauche si un tel accord Vivaldi devait se mettre en place.

Suivez le PTB