« Non à l’augmentation du budget militaire. Investissons plutôt dans le pouvoir d’achat des travailleurs »

Nabil Boukili (PTB)

Nabil Boukili (PTB)

Après une hausse déjà très importante du budget de la Défense au début de l’année, la Vivaldi est tombée sur un accord pour encore augmenter ce budget et l’amener à 2 % du produit intérieur brut (PIB). Inacceptable pour Nabil Boukili, député PTB : « Pendant des mois, le gouvernement Vivaldi nous a dit qu'il n'y avait pas d'argent pour le pouvoir d'achat des travailleurs. Mais là, il décide d'un coup de dépenser des milliards pour la guerre sous la pression de l'Otan. Le PTB s'opposera évidemment à cette décision. »

Pour le député du parti de gauche, « il est irresponsable d’augmenter aujourd’hui ces investissements supplémentaires, particulièrement à l’heure où les prix de l’énergie continuent d’augmenter, où les biens alimentaires deviennent plus chers, où l’essence se dirige vers les 3 euros le litre et où, à cause du gouvernement, nos salaires sont encore bloqués. »

« Nous voulons que le gouvernement se concentre sur la crise du pouvoir d’achat », explique Nabil Boukili.

Et de pointer les dégâts causés selon lui par l’industrie militaire au climat : « Nous attendons d’un gouvernement dans lequel se trouvent les partis écologistes qu’il choisisse de ne pas investir dans une industrie qui contribue au réchauffement de la planète, mais qu’il investisse plutôt dans des initiatives qui permettent la transition écologique. »