Photo Belga.

On apprenait dans la presse ce 29 août que Stéphane Moreau s’apprêterait à racheter la société publique Voo… « Comment peut-on accepter qu'un homme payé avec de l'argent public près d'un million d’euros par an rachète, pour son profit personnel, une société qui est une filiale de la société publique qu'il gère ? » s’insurge Germain Mugemangango, chef de groupe PTB au Parlement wallon.

« Il est inacceptable de privatiser cette société publique. Voo doit rester dans le giron public. Cette entreprise appartient aux citoyens qui y contribuent depuis 1929. Elle n’est pas là pour enrichir M. Moreau. »

Voo (ex-ALE-Teledis) est en effet une société publique, financée avec de l'argent public, qui dépend de Nethys.

Pour l’élu de gauche, c’est la conséquence de la passivité coupable du gouvernement wallon et de la ministre Valérie De Bue (MR), qui a la tutelle sur les intercommunales. « Les recommandations de la commission Publifin sont limpides, rappelle Germain Mugemangango. Stéphane Moreau devait quitter Nethys. Or il est toujours là. On nous disait que ça coûterait cher aux pouvoirs publics de l’écarter, mais je pense que ça va finalement nous coûter bien plus cher de le garder. »

« Malgré les scandales à répétition, les mécanismes demeurent, constate le député wallon du PTB. Moreau manœuvre manifestement depuis des mois en coulisses. Une stratégie visiblement soutenue par une partie de la direction du Parti socialiste. Tout cela se passe sous le nez du gouvernement wallon et de Mme De Bue, qui ne font rien. C’est incompréhensible. »

« Nous avons besoin d’intercommunales transparentes et démocratiques, poursuit Germain Mugemangango. Certains pensent que des administrateurs indépendants y feraient un meilleur travail. Ici, ce sont justement des administrateurs "indépendants" comme Stéphane Moreau et François Fornieri qui sont à la manœuvre dans leur propre intérêt et non pas dans celui des citoyens. Nous avons besoin, à la tête de ces intercommunales, d'hommes et de femmes qui sont là pour servir le citoyen et non pas pour se servir sur le dos du citoyen. »

Et de conclure : « Stéphane Moreau et les personnes impliquées dans cette manœuvre qui s’opère dans le dos de tout le monde doivent directement être écartés de Voo et de Nethys. Il est grand temps que le gouvernement wallon et la ministre des Pouvoirs locaux, Valérie De Bue (MR), sortent de leur passivité coupable. Cela coûtera toujours moins cher à la collectivité que les conséquences de leurs agissements. »


Montrer 1 réaction

SVP vérifiez votre boîte email afin d'utiliser le lien pour activer votre compte.
  • jean marie lenaerts
    a commenté 2019-08-30 19:55:03 +0200
    Bonsoir , j’ose espère que vous connaissez , la chanson NON NON RIEN A CHANGER ,TOUT TOUT A CONTINUER , Voyez vous la misère n’est pas encore assez grande , pour un réel changement , QUI SE FERA TOT OU TARD , ……….l’avenir nous le dira, les partis socialiste ou libérale , ainsi que certains du CDH , ont tous du sang dans sur les mains , et une grande partie du peuple aiment cela , leurs idées , sont pour les idiots ( grand partie du peuple ), eux se qui les intéresse ’c’est le pouvoir a n’importe quel prix et surtout leurs nom dans les livres histoire , le reste sa ne les intéresse pas du tout , d’ailleurs il suivi de voir , Michel s’en va , reynders , chastel , d’abord tout des libéraux …….Bizarre NON , , le changement viendra par les JEUNES , , merci de lire

Nous avons besoin de votre soutien