Ce jeudi 24 octobre les blouses blanches ont mené des actions dans les hôpitaux et centres de santé fédéraux à Bruxelles, en Wallonie et en Flandre. Elles et ils protestent contre la surcharge de travail, le non-remplacement du personnel malade, les burn-outs, la frustration de ne plus pouvoir bien servir les gens, les salaires qui ne suivent pas… Le PTB a été soutenir les mobilisations dans tout le pays et, au micro de Bel RTL, la médecin et députée fédérale du PTB Sofie Merckx a exprimé son soutien aux actions.

Voici quelques témoignages recueillis par les membres du PTB sur le terrain :

« On cherche le bien pour tout le monde, collègues et patients. Pour cela, nos conditions de travail doivent être améliorées. Chez nous, il y a déjà eu des accidents graves. On prend en charge des patients psychiatriques très lourds et on est en sous-effectif permanents. Y’en a marre! »

« On tiendra pas jusqu'à 67 ans dans des conditions de travail pareil. Déjà maintenant nous sommes à bout… »

« Je suis infirmière en chef, je gagne donc un peu plus. Je travaille depuis mes 20,5 ans, et je n'aurai qu'une pension d'un peu plus que 1600 euros ! Les jeunes sont moins "boniches" que nous, ils n'acceptent pas ces conditions de travail. Des infirmières plus âgées arrêtent de travailler ou choisissent un temps-partiel, car elles ne supportent plus cette pression surtout psychique : "J'ai peur de tuer quelqu'un", m’a dit quelqu’un. »

Plus d’info sur les raisons de la mobilisation : https://www.solidaire.org/articles/blouses-blanches-cette-colere-va-exploser


Soyez le premier à commenter

SVP vérifiez votre boîte email afin d'utiliser le lien pour activer votre compte.

Nous avons besoin de votre soutien