Économiser sur le congé parental ? Pour le PTB, « c'est économiser aux dépens des travailleurs déjà en difficulté »

.

Les négociations sur le budget sont dans la dernière ligne droite. C'est le moment qu'a choisi l'Open Vld pour appeler à économiser sur les crédits-temps, les congés parentaux et les congés thématiques. Le parti du Premier ministre veut payer uniquement le taux standard. Le soutien majoré aux parents isolés disparaîtrait complètement.

La députée PTB Nadia Moscufo, réagit : « C'est très dur. Une mère célibataire qui souhaite prendre un 4/5e temps en congé parental va perdre 120,22 euros nets d'allocations. Si elle prend un congé parental à mi-temps, on parle d'une perte de 245,93 euros nets.(1) Il est donc impossible pour les parents isolés de travailler un peu moins pendant quelques mois. Et pourtant, il peut être très important pour toutes ces mamans et ces papas et leurs enfants, dont la vie n'est déjà pas facile, de pouvoir passer un peu plus de temps à la maison. »

La presse rapporte que les libéraux veulent avant tout faire des économies. Leur proposition est censée rapporter 159,3 millions d'euros sur dix ans. Les libéraux font également référence à l'accord de coalition qui parle d'une « harmonisation » des systèmes de congé.

Ce n'est pas tout, poursuit Nadia Moscufo. En fait, cela empêche financièrement de nombreuses personnes de travailler temporairement moins tout en percevant des allocations. Donc, sur papier, le droit au congé parental subsiste, mais dans les faits, ça devient une coquille vide. En tant que parent isolé, vous êtes confronté à un dilemme insoluble. Soit vous continuez à travailler à temps plein, avec toutes les conséquences que cela entraîne à la maison. Soit vous passez à temps partiel et vous renoncez à de nombreux droits sociaux. S'il s'agit d'harmonisation, pourquoi le gouvernement ne choisit-il pas une harmonisation vers le haut ? »

Le PTB préconise le maintien et l'élargissement des congés thématiques. Dans un pays qui compte 500 000 malades de longue durée, il faut justement permettre à tout le monde de combiner travail et vie de famille. Pour le parti de gauche, la proposition libérale n'est qu'un moyen d'économiser aveuglément aux dépens de travailleurs et travailleuses qui sont déjà en difficulté.

 

1. https://www.onem.be/fr/documentation/montants-baremes/interruption-de-carriere-credit-temps#24780
A temps plein : 1.314,19 euros net - 780,66 euros nets 533,53 euros net. Mi-temps : 605,77 euros net - 359,84 euros net = 245,93 euros net.