7 euros par an d’aide aux factures d’énergie des familles, est-ce une blague de la part du gouvernement wallon ?

Photo Shutterstock

Le gouvernement wallon a annoncé 5 mesures qui vont être discutées ce jeudi 1er septembre lors du Conseil des ministres. Alors que le PTB propose de bloquer les prix au niveau fédéral et de taxer les surprofits des producteurs d’énergie, Germain Mugemangango, chef de groupe PTB au Parlement wallon, réagit aux propositions wallonnes : « Le gouvernement d’Elio Di Rupo (PS) a certains leviers pour diminuer la facture des ménages mais il est loin de les utiliser. Il ne se rend pas compte de l’urgence sociale. Certains experts parlent de factures annuelles de 7000 € pour les familles et le gouvernement ne propose qu’une réduction de 7 euros sur ces factures...»

Parmi les 5 mesures proposées par le gouvernement wallon, il y a d’abord l’évaluation des éventuels surprofits réalisés par les gestionnaires de réseaux de distribution (comme ORES et RESA) et une évaluation du mécanisme des certificats verts qui a un impact sur la facture des ménages. « Il y a environ un an que la crise énergétique a débuté et les deux premières mesures mises sur la table par le gouvernement wallon sont… des études! Les prix de l’électricité et du gaz atteignent des records, ce sujet fait la une de la presse, les gens sont inquiets… L’heure n’est plus aux études mais à une aide concrète pour diminuer la facture.» réclame le député PTB.

Autre proposition avancée par le gouvernement wallon : la suspension de la redevance de raccordement au gaz et à l’électricité. «Début 2022, nous avions déposé au Parlement wallon un décret qui, parmi d’autres mesures, demandait la même chose. Je me réjouis qu’enfin les partis de la majorité PS-MR-Ecolo suivent la demande du PTB, déclare Germain Mugemangango. Par contre, il s’agit de la seule mesure financière proposée par le gouvernement wallon pour diminuer la facture des familles. Or, il faut savoir que cela représente une diminution de 7 euros par ménage. Autant dire des cacahuètes! Le gouvernement Di Rupo se moque des gens. »

Le gouvernement wallon veut quand même aller chercher les 300 millions € issus du marché européen des droits d’émissions de CO2, qui sont actuellement bloqués au niveau fédéral par manque d’accord entre les Régions sur la répartition de cet argent. « En fait, cela fait des années que cet argent s’accumule. On peut se réjouir qu’enfin ce Gouvernement montre de la volonté pour mobiliser ces centaines de millions d’euros, comme le PTB le demandait déjà en 2021 au sein du Parlement wallon, souligne le député du parti de gauche. Maintenant, je m’interroge quant au fait que le gouvernement PS-MR-Ecolo ne dévoile pas déjà aux Wallons et aux Wallonnes comment il va utiliser cet argent pour diminuer rapidement leurs factures. A l’heure actuelle, nous ne savons toujours pas ce qu’il va en faire. »

« Au final, leurs mesures n’auront un impact qu’à long terme. La seule mesure à court terme, la suspension de la redevance raccordement, représente 0,0008 % du budget de la Région wallonne. Le gouvernement Di Rupo est totalement déconnecté de la réalité vécue par les familles. Au PTB, nous demandons au gouvernement wallon de prendre des mesures fortes. La Région wallonne a les leviers pour réduire de 550 euros la facture annuelle moyenne des familles. C’est la marge qu’a le gouvernement pour aider réellement les ménages. Enfin, pour protéger les gens, nous proposons également un moratoire sur les coupures d’électricité et de gaz chez les particuliers », avance Germain Mugemangango.