600 millions d’euros pour les soins de santé : une nouvelle victoire pour le personnel et la population

Une belle victoire pour les travailleurs des soins de santé qui se sont mobilisés avec les syndicats et la population. (Photo : Solidaire)

Le PTB se réjouit des 600 millions d’euros supplémentaires obtenus par le personnel des soins de santé.  « Il s’agit d’une première victoire importante, fruit de la mobilisation du secteur et du soutien large de la population », annonce Sofie Merckx, députée fédérale PTB. Cette première victoire doit rapidement ouvrir la voie à des efforts équivalents pour les maisons de repos et le reste du secteur des soins, ainsi qu’à un plan d’avenir pour les soins de santé dans notre pays.

Ces 600 millions viennent s’ajouter aux 400 millions du Fonds Blouses blanches, déjà votés l’an dernier à l’initiative du PTB. « Ces 600 nouveaux millions d’euros sont une excellente nouvelle, ils permettront d’obtenir les premières vagues d’embauches nécessaires, améliorer les conditions de travail et revaloriser sérieusement les salaires », déclare Sofie Merckx.

Les moyens promis doivent maintenant rapidement être mis en œuvre. Les retours du terrain montrent clairement que la situation est urgente. « Actuellement, un soignant sur cinq veut arrêter. Il faut améliorer qualitativement les conditions de travail dès maintenant si l’on veut pouvoir faire face à une seconde vague de la pandémie », poursuit Sofie Merckx.

Ces moyens supplémentaires sont un premier pas, pour deux raisons. Premièrement, ils doivent rapidement être accompagnés d’efforts importants pour les autres secteurs des soins de santé, comme les maisons de repos. Dans de nombreuses institutions de soins, le personnel a le sentiment d’avoir été oublié pendant la première vague de la pandémie, confronté au manque d'effectifs ainsi qu’à l’absence de matériel et de formation adaptée. Et Sofie Merck d’ajouter : « L'ensemble du personnel des soins mérite le respect, où qu’il soit. »

Deuxièmement, ces nouveaux investissements doivent constituer le premier échelon d’un plan plus large visant à faire de la Belgique un pays à la pointe en matière d’innovation en santé publique. Pour la députée PTB, aussi médecin généraliste, il faut remettre le patient au centre, pas la rentabilité. « Une vision publique de la santé pour toutes et tous va de pair avec le développement d’une médecine préventive, la rupture avec la commercialisation et la fin du financement par prestation. Une refonte de notre système de santé passera enfin par une action nationale cohérente, loin de la lasagne institutionnelle actuelle, inefficace et source de gaspillage financier », conclut Sofie Merckx.


Soyez le premier à commenter

SVP vérifiez votre boîte email afin d'utiliser le lien pour activer votre compte.

Suivez le PTB