Photo Solidaire.

Des factures trop hautes et des salaires trop bas, ça suffit. Les organisations syndicales répercuteront la colère de la base le 22 avril prochain à travers une large mobilisation. Des actions auront lieu dans pas moins de sept villes du pays. D’Anvers à Liège, de Gand à Charleroi en passant par Bruxelles.

Après avoir récolté près de 90 000 signatures pour leur pétition, les syndicats poursuivent leur plan pour mettre le gouvernement sous pression. Il faut modifier la loi de blocage salarial et permettre enfin de vraies augmentations de salaire : voilà ce qu’ils réclament. Une vision clairement opposée à ce que veut imposer le gouvernement, à savoir des augmentations plafonnées pour les cinq prochaines années à… 0 % (de fait, ce n’est pas vraiment une augmentation dans ce cas).

Les rendez-vous du 22 avril seront un échauffement avant la grande manifestation nationale pour les salaires du 20 juin prochain.

Lieux des actions syndicales

  • Anvers – 9h30 – Operaplein
  • Charleroi – 10h30 - Ores, Chau. de Charleroi 395
  • Liège 10h30 - Sclessin, rue E. Solvay 339
  • Bruxelles – 10h - Beaux-Arts
  • Namur - 10h - Hôtel de ville
  • Braine L’Alleud – 11h - Rue de la Papyrée 2
  • Gand – 11h45 - Kramersplein