.

Des milliers de personnes sont victimes des inondations. Des personnes ont perdu leurs proches, leur maison, leurs biens, leur voiture. Pour certaines personnes, les dommages se chiffrent en centaines de milliers d’euros. Savez-vous à qui vous adresser et que faire pour obtenir la meilleure aide possible ? Voici quelques pistes.

Que faire si je ne suis pas assuré ?

Si vous n’êtes pas assuré, vous pouvez, sous certaines conditions, vous adresser au Fonds des calamités. Le gouvernement wallon a reconnu les inondations comme calamité. Par conséquent, vous pouvez demander une indemnisation au fonds régional.

Vous pouvez également contacter votre commune et le CPAS. Au PTB, nous voulons que le Fonds des calamités compense autant que possible les dommages que vous avez subis. C'est d'ailleurs l'objet d'une proposition de décret que nous avons déposée au Parlement. (Tous les détails dans notre dossier ici)

Faites un aperçu des dommages que vous avez subis.

Dans tous les cas, vous pouvez signaler votre dommage avec ce formulaire.

Nous allons insister pour que ces formulaires soient rédigés beaucoup plus simplement et qu’un service public soit mis en place pour aider les gens à constituer leur dossier.

Que faire si je suis assuré ?

 

1. Avez-vous déjà contacté votre courtier d’assurance ?

Vous avez probablement déjà contacté votre agent d’assurance. Si vous ne l’avez pas encore fait, faites-le dès que possible. Ou contactez la banque auprès de laquelle vous êtes assuré pour ouvrir un dossier de sinistre. Cela peut se faire par e-mail, par téléphone ou sur le site web.

Lorsque vous vous adressez à votre assureur, vous n’obtenez pas toujours l’aide dont vous avez besoin. Insistez pour que l’on vous aide et que l’on vous donne des réponses quant aux dommages pour lesquels vous serez indemnisé et quant au moment où vous le serez.

Il est important de défendre vos droits et de protester si vous avez le sentiment d’être traité injustement par la compagnie d’assurance. Si vous pensez être traité injustement par la compagnie d’assurance, vous pouvez le signaler au service du médiateur ici.

2. Avez-vous déjà reçu l’avance de 1 500 euros ?

Les victimes des inondations peuvent demander à leur compagnie d’assurance un paiement anticipé de 1 500 euros pour couvrir les frais urgents. Demandez cette avance et insistez pour qu’elle soit payée rapidement. Si vous avez perdu votre carte bancaire, insistez pour que ce soit payé en espèces.

3. Avez-vous déjà ouvert un dossier de sinistre ? Avez-vous un numéro de dossier et une personne de contact ?

Assurez-vous que l’assureur ouvre un dossier de sinistre. Vous avez un dossier de sinistre lorsque vous avez un numéro de dossier. N’oubliez donc pas de demander votre numéro de dossier. C’est le seul moyen d’être sûr qu’un dossier a été ouvert pour vous.

Demandez aussi qui vous pouvez contacter si vous avez des questions sur votre dossier. Cette personne est votre point de contact pour toutes vos questions.

4. Comment savoir pour quels dommages vous êtes assuré ?

Pour savoir quels sont les dommages pour lesquels vous êtes assuré, vous devez consulter votre contrat d’assurance. Si vous ne l’avez pas, par exemple parce que vos papiers ont été détruits dans l’inondation, demandez-le à votre assureur.

Si vous avez votre contrat, lisez les conditions générales et particulières sur le remboursement des dommages causés par les catastrophes naturelles pour savoir quels biens entrent en ligne de compte et dans quelles conditions. Demandez l’aide de votre personne de contact si cela n’est pas clair pour vous.

5. Que pouvez-vous faire si les biens endommagés ne sont pas assurés ?

Les biens qui ne sont pas assurables dans le cadre de l’assurance incendie peuvent faire l’objet d’un remboursement à l’intervention du Fonds des calamités.

À l’heure actuelle, les biens qui ne sont pas couverts par toutes les polices d’assurance incendie, comme le contenu du logement, ne peuvent généralement pas bénéficier d’une intervention du fonds. Nous insisterons auprès du Gouvernement wallon pour que le Fonds des calamités soit étendu le plus rapidement possible.

Dans tous les cas, vous pouvez déclarer votre sinistre en utilisant ce formulaire.

6. Comment faire en sorte d’être remboursé par votre compagnie d’assurance le plus rapidement possible ?

6.1. Faites le plus vite possible un aperçu des dommages que vous avez subis

Faites le plus vite possible un aperçu des dommages que vous avez subis. C’est ce qu’on appelle une estimation du dommage. Pour que votre dommage soit indemnisé, vous devez établir ou faire établir une estimation du dommage. Demandez l’aide de votre courtier pour établir une estimation du dommage.

Vous êtes locataire ?

Pour le contenu, vous pouvez le faire vous-même en faisant un inventaire de tous les biens que vous avez perdus, tels que les meubles, les appareils électriques, les vêtements, etc. N’oubliez pas d’inclure vos photos et vos papiers importants.

Si possible, indiquez toujours la valeur à neuf de vos biens. C’est le prix que vous paieriez en magasin pour en acheter un nouveau.

Vous êtes propriétaire ?

Pour votre maison, vous pouvez demander à un entrepreneur d’établir un devis (sauf si vous comptez réparer votre maison vous-même).

Envoyez cette estimation du dommage à votre courtier dès que possible.

6.2. Prenez autant de photos que possible montrant le dommage

Prenez autant de photos que possible montrant le dommage pour l’expert. N’oubliez pas de prendre des photos des objets inutilisables que vous jetez. Vous pouvez joindre les photos à votre dossier de sinistre.

6.3 L’expert de l’assureur vous a-t-il déjà rendu visite ?

L’étape suivante consiste à faire évaluer les dommages par un expert de l’assureur. Il se rendra à votre domicile et déterminera quels sont, pour votre assureur, les dommages que vous avez subis.

Insistez pour que votre assureur envoie un expert le plus rapidement possible.

Assurez-vous de pouvoir l’accompagner et de bien lui expliquer tous les dommages qu’il doit noter.

6.4. Êtes-vous en désaccord avec l’expertise de l’assurance ?

Si vous n’êtes pas d’accord avec l’expertise de l’assurance, vous pouvez protester contre celle-ci. Expliquez bien avec quoi vous n’êtes pas d’accord et pourquoi et communiquez cela par écrit à votre assureur.

7. Pouvez-vous réclamer à votre assureur les frais que vous avez engagés pour réparer les biens endommagés ou pour habiter ailleurs ?

La possibilité de récupérer les frais que vous avez engagés pour réparer les biens endommagés ou pour habiter ailleurs dépend du type de contrat d’assurance. Pour cela, lisez le contrat et demandez l’aide de votre courtier d’assurance si cela n’est pas clair pour vous.

Dans tous les cas, gardez les preuves de paiement des coûts encourus. Ils servent de preuve pour le remboursement par votre assureur.

8. Avez-vous besoin d’un soutien psychologique ?

De nombreuses personnes sont traumatisées par ce qu’elles ont vécu. Vous vous sentez déprimé, vous avez des crises d’angoisse, vous êtes triste… ? Demandez à votre assureur de vous fournir une aide psychologique.

Si vous n’êtes pas assuré, vous pouvez vous adresser à votre commune, au CPAS, aux centres de soins de santé mentale, etc.

9. Que faire si vous avez perdu votre voiture ?

Votre voiture ne roule plus à cause des dégâts des eaux ?

L’assurance obligatoire de la responsabilité civile ne compense que les dommages causés aux tiers.

Les dommages matériels causés par des catastrophes naturelles ne sont couverts que par une assurance omnium (ou par une « petite » omnium). Dans ce cas, votre assureur enverra un expert. Insistez pour que les frais de dépannage et les frais de garage soient également remboursés par l’assureur.

Si vous n’avez pas d’omnium vous pourrez peut-être vous tourner vers le fonds régional des calamités si votre voiture n’était pas au garage ou sous un abri de voiture, et si elle a plus de cinq ans.

10. Où pouvez-vous adresser si vous avez besoin d’un avocat ?

Les barreaux wallons organisent dans plusieurs villes une permanence au cas où vous auriez besoin d’une assistance juridique.

Vous pouvez vous rendre aux endroits suivants :

Liège-Huy :

https ://barreaudeliege-huy.be/fr/actualites/permanences-juridiques-organisees-suite-aux-inondations-des-ce-21-juillet.

Verviers : 

École du centre, 26 rue Ortmans-Hauzeur, du lundi au vendredi de 10 à 12 h.

https ://www.verviers.be/actualites/2021/inondations-le-point-sur-la-situation-15-07-21.

Eupen :

http ://www.anwaltskammer-eupen.be/.

Charleroi :

0800 15 140. Tous les jours de la semaine entre 14 et 17 h.

Autrement : 071 20 07 03 ou [email protected]

Brabant wallon :

067 89 51 99 de 9 à 12, et de 14 à 17 h.

https ://www.barreaudenivelles.be/.

Commune d’Ham-sur-Heure-Nalinnes : 

CPAS au 071 21 72 24.

Permanence sur rendez-vous au Château communal d’Ham-sur-Heure, tous les vendredis de 13 h à 15 h 30.

https ://www.ham-sur-heure-nalinnes.be/actualites/la-commune/info-post-inondations-une-permanence-juridique-organisee-par-le-cpas.