Un emploi stable et décent est très important. Il procure un revenu, une vie sociale, un rythme régulier, l’appréciation de son entourage. C’est un gage de sécurité dans l’existence.

Pourtant, ce type d’emploi est de plus en plus menacé. Horaires irréguliers, flexibilité, rythme infernal, heures supplémentaires deviennent notre lot quotidien. Cela mine la santé ainsi que la vie sociale et familiale. Pour ceux qui font les bénéfices, on ne travaille jamais assez vite ni assez bien. Comment concilier travail, vie de famille et vie sociale dans ces conditions ?

Nous voulons changer de modèle. Prendre le chemin du « travailler moins, travailler tous et vivre mieux ».

C’est possible avec, entre autres :

  • l’introduction de la semaine de 30 heures. La ville de Göteborg, en Suède, a prouvé que c’est possible ;
  • le rétablissement des prépensions et d’une vraie pension anticipée ;
  • de nouveaux emplois dans l’enseignement, les soins de santé et les crèches.

Soyez le premier à commenter

SVP vérifiez votre boîte email afin d'utiliser le lien pour activer votre compte.

Nous avons besoin de votre soutien