Photo Solidaire, Bruno Bauwens.

Le 6 novembre, le PTB a déposé une proposition de loi pour concrétiser le fonds d’urgence pour les soins de santé, qui avait été approuvé la semaine dernière par le parlement. Le fonds a été obtenu grâce aux actions et à la persévérance du personnel des soins de santé, et, si nous ne voulons pas que les partis de droite bloquent tout, nous devons maintenir la pression.

« Notre proposition de loi est infaillible, et permet une répartition rapide et efficace du fonds de 400 millions d’euros par an pour le secteur des soins de santé, explique Raoul Hedebouw. Nous proposons que l’argent soit déversé dans le secteur par le canal existant du Fonds Maribel Social. Ainsi les moyens financiers pourront être directement attribués par les syndicats, en concertation sociale, là où les besoins sont les plus criants. Il est important que cet argent puisse arriver là où il est nécessaire, avant la fin du mois de novembre. Nous ne devons pas organiser mille et une auditions et attendre 2035 pour le faire. Il y a suffisamment d’acteurs sur le terrain qui ont l’expertise nécessaire pour décider. Le plus important est que les choses ne traînent pas, car il y a urgence. »

En commission parlementaire, il a été décidé de mettre sur pied un groupe de travail, afin de discuter des propositions de différents partis. La proposition doit être abordée lors de la commission santé le 20 novembre prochain.

Suite aux actions et à la persévérance du personnel des soins de santé, l’amendement a obtenu la majorité des suffrages au parlement. Si nous ne voulons pas que les partis de droite bloquent tout, nous devons maintenir la pression. C'est la raison pour laquelle le PTB soutiendra les actions syndicales en novembre et décembre ds le secteur !


Soyez le premier à commenter

SVP vérifiez votre boîte email afin d'utiliser le lien pour activer votre compte.

Nous avons besoin de votre soutien