« QU’EST-CE QU’ILS FICHENT, LÀ, À BRUXELLES ? »

Notre pays est pris en tenaille par des politiciens qui jouent des petits jeux politiques, d’une part, et par des séparatistes qui veulent scinder le pays, d’autre part. La colère grandit. La colère contre les politiciens qui sont plus préoccupés par eux-mêmes que par les besoins sociaux. C’est pourquoi, chers.e.s ami.e.s et camarades, nous organisons une marche, le 1 er mars à Bruxelles. La Grande Colère. Pour secouer ce pays.

Je viens avec mon propre moyen de transport

Infos pratiques • Marche pour une autre politique

Dimanche 1er mars 2020

HEURES

13 h 30 : Gare centrale de Bruxelles – cliquez ici pour le parcours complet
14 h 00 : Départ de la Place de l'Albertine (nous faisons une boucle et revenons là)
15 h 30 : Début des discours
16 h 30 : Départ des bus

Attention : les heures sont indiquées à titre indicatif seulement.

TRANSPORT

Réservez une place dans le bus/train gratuit au départ de votre région.
Choisissez votre point de départ sur la carte ci-dessous et inscrivez-vous ou cliquez ici.

Tous nos bus sont complets. Mais le transport gratuit en train est toujours possible au départ de votre région. Inscrivez-vous ici.

  • Sur la carte, cliquez sur l’icône du bus le plus proche de chez vous pour afficher l'adresse exacte et l'heure de départ de votre bus/train.
  • Tous les bus se garent entre le petit ring côté boulevard du Jardin Botanique et la Gare centrale et restent là, afin que vous puissiez facilement retrouver votre bus. Bien entendu, les trains ont des horaires précis à respecter.
  • Les bus et les trains sont gratuits. Inscrivez-vous afin de profiter du billet de groupe avec lequel nous voyagerons en train ensemble. Nous achetons le billet. Vous n'avez donc rien à payer.



PENSION MINIMUM À 1 500 EUROS NET

La pension est un droit. Comme nous avons obtenu le fonds d’urgence pour les blouses blanches, nous arracherons la pension minimum à 1 500 euros net. Pour votre avenir, signez maintenant.

DIVISONS LE SALAIRE DES POLITICIENS PAR DEUX

Les politiciens à Bruxelles coupent dans tout, sauf... dans leurs gros salaires. Les politiciens qui gagnent 6 000 euros ou plus ne sentent pas l’impact de l’austérité et du coût de la vie. Diviser par deux les salaires des politiciens, c’est une question de décence.

NON À LA SCISSION, OUI À LA COOPÉRATION

À quoi joue-t-on ?

  • Nous avons quatre ministres du climat, mais ZÉRO politique climatique.
  • Nous avons quatre ministres de la mobilité, tous bloqués dans les embouteillages.
  • Nous avons quatre ministres en charge de la lutte contre la pauvreté et, en dix ans, la pauvreté infantile a doublé.

Notre pays ne fonctionnerait-il pas bien mieux si nous avions MOINS de ministres ?