Le gaz, l’électricité et l’eau sont de plus en plus chers. Pourtant, ce ne sont pas des produits de luxe, mais des produits de première nécessité.

D’autres droits fondamentaux comme la santé, la mobilité et le logement deviennent très chers aussi. Dans une société démocratique, ces droits fondamentaux ne devraient pas dépendre de l’épaisseur de notre portefeuille. Ils devraient être accessibles à tous, sans exception.

Le gouvernement intervient pour sauver les banques et couvrir de cadeaux les grandes entreprises, mais c’est le simple citoyen qui paie la note, et deux fois plutôt qu’une.

Nous voulons changer les priorités. Les gens d’abord, pas le profit. C’est possible avec, entre autres :

  • de l’énergie durable, accessible à tous. Pas de taxe supplémentaire sur l’énergie, réduction de la TVA de 21 à 6% sur le gaz et l’électricité ;
  • un prix maximal pour l’eau, le pain, les loyers et les autres produits de première nécessité ;
  • le maintien de l’indexation automatique des salaires mieux rémunérés pour les jeunes ;
  • de véritables augmentations salariales et des emplois mieux rémunérés pour les jeunes ;
  • une augmentation des pensions et des allocations sociales.

Soyez le premier à commenter

SVP vérifiez votre boîte email afin d'utiliser le lien pour activer votre compte.

Gardons le contact