Jackpot : Cécile Jodogne (DéFi) chipote avec les règles pour toucher les indemnités parlementaires

Photo : Belga

C’est le député PTB Youssef Handichi qui a mis le doigt où ça fait mal. L’ex-secrétaire d’État bruxelloise et actuelle bourgmestre faisant fonction de Schaerbeek, Cécile Jodogne, a consciemment utilisé une faille dans le règlement du Parlement bruxellois pour toucher le jackpot des indemnités de sortie des parlementaires. Indemnités qu’elle cumule évidemment avec son beau salaire de bourgmestre. On est loin des grands discours de DéFI sur l’éthique et la bonne gouvernance en politique.

Le député du PTB Youssef Handichi a en effet constaté que Madame Jodogne réclamait des indemnités de départ (plus de 150 000 euros) alors qu'elle est devenue bourgmestre de Schaerbeek. Un mandat de Bourgmestre pas si mal payé puisqu’il dépasse les 10 000 euros par mois.

Ce qui rend l’affaire particulière, c’est que pour arriver à cumuler ses revenus, Madame Jodogne a eu besoin de chipoter avec les règles. En effet, celle qui a été députée de 2009 à 2014, puis secrétaire d’État bruxelloise jusqu’en 2019, a été réélue comme députée aux dernières élections mais a refusé de prêter serment le 11 juin dernier. Et grâce à cela, elle a pu toucher le jackpot des indemnités de sortie des parlementaires. « Comme elle n’a pas prêté serment et est donc considérée comme non-élue, elle peut prétendre à ses indemnités de sortie. Si elle avait prêté serment, elle aurait dû démissionner de son mandat de députée pour devenir bourgmestre. Et dans ce cas, les indemnités ne sont plus octroyées », explique la RTBF.

« Les indemnités de sortie sont faites pour les députés qui ne retrouvent plus de travail après, a réagi Youssef Handichi, député PTB. Mais ici, Madame Jodogne est devenue bourgmestre de Schaerbeek. Elle va donc cumuler un salaire de bourgmestre de 10.621 euros par mois et des indemnités de sortie de plus de 150.000 euros. »

Le grand écart entre les mots et les actes de Défi

« Madame Jodogne a donc consciemment utilisé une faille dans le règlement du Parlement bruxellois pour pouvoir cumuler des revenus, poursuit Youssef Handichi. On entend beaucoup DéFI aborder le thème de l’éthique. On a tous entendu les déclarations de Maingain à ce sujet. Mais dans la pratique, on voit que ce thème ne vaut pas grand-chose pour eux. Mes ex-collègues Mathilde El Bakri et Claire Geraets ont reversé leurs indemnités à des associations. Nous voulons, pour les députés, un régime identique à celui des travailleurs. Quand un travailleur perd son emploi, il demande des indemnités de chômage. Et quand un travailleur quitte un emploi pour un autre, il n'a par contre pas droit à ses indemnités de départ. Pourquoi Cécile Jodogne veut-elle les deux? »

Pour le député du PTB, « l’ex-secrétaire d’État doit rembourser les plus de 150.000 euros d’indemnités. C’est de l’argent touché de manière indécente. Et dire que c’est la même qui, comme Bourgmestre de Schaerbeek, a décidé d’envoyer des huissiers à des parents qui n'arrivent pas à payer les frais de garderie et de repas scolaire de leurs enfants ... »

Il faut rendre impossible ce genre de cumul à l’avenir

Le PTB veut rendre impossible ce genre de cumul à l’avenir.

« Nous ferons une proposition pour changer le règlement du Parlement bruxellois concernant les indemnités de sortie, s’engage le député bruxellois Handichi. Tout parlementaire sortant qui retrouve un mandat exécutif local, échevin ou bourgmestre, ne devrait plus prétendre à ses indemnités. Point. »

Le PTB propose de traiter les parlementaires comme des travailleurs. « Quand un travailleur perd son emploi, il a droit à des indemnités de chômage. C’est ce que nous proposons avec le PTB pour les parlementaires sortants également. Par contre, quand un travailleur quitte son emploi pour un autre, il n’a pas droit à des indemnités de sortie. Il serait normal que cela soit la même chose pour les parlementaires. Pourquoi Cécile Jodogne veut-elle les deux? »

 


Montrer 2 réactions

SVP vérifiez votre boîte email afin d'utiliser le lien pour activer votre compte.
  • Michel Durbecq
    a commenté 2019-10-12 08:42:47 +0200
    La commune de Schaerbeek ne respecte pas les citoyens et fait ce qu’elle a envie contre notre désir.
  • Jose Brouck
    a commenté 2019-10-11 18:19:18 +0200
    normal pas de privilèges de plus que les citoyens quand t est vire c est pas pour partir avec un parachute tu cherche du boulot bande de profiteurs !!!!

Suivez le PTB