Les agents pénitentiaires ont un métier dur. Et dangereux. Un métier très important pour la société. Mais le ministre de la Justice, Koen Geens, ne leur offre que du mépris et ne respecte pas ses promesses.

Les prisons sont surpeuplées, le personnel en sous-effectif. Et, maintenant, il veut casser le droit de grève des gardiens. Les agents pénitentiaires méritent le respect et la Justice un service maximum.

Faisons connaître la réalité du terrain au grand public. Laissez ici votre témoignage anonyme*.

Les députés du PTB les relaieront au ministre Geens au Parlement

*(Ni votre nom ni vos coordonnées ne seront rendus publics)

Vous voulez témoigner ?

Les champs marqués d'un * sont obligatoires.