Garantissons une bonne pension pour les femmes

Une femme sur trois n’a même pas 750 euros de pension.

Les pensions belges sont déjà parmi les plus basses d’Europe. Mais c’est encore pire pour les femmes : elles touchent en moyenne 34 % de moins de pension que les hommes.

C’est pourquoi le PTB et Marianne, son mouvement de femmes, proposent :

  • de rétablir la durée de la carrière complète pour les femmes à 40 ans : cette mesure fait en sorte que chaque année travaillée compte un peu plus dans le calcul de la pension légale. Cela représenterait un augmentation de 12 % des pensions des femmes.
  • de rehausser la pension minimum à 1500 euros.

Ces deux mesures font partie du plan du PTB et Marianne, son mouvement de femmes, pour gagner l’égalité. Découvrez-le ici.

Les pensions belges sont déjà parmi les plus basses d’Europe. Mais c’est encore pire pour les femmes : elles touchent en moyenne 34 % de moins de pension que les hommes. En moyenne, les pensionnées belges touchent 882 euros par mois.

Les causes de cet écart sont connues : l'écart salarial qui persiste, le fait que les femmes s’occupent encore plus des tâches domestiques et des soins aux personnes, et qu’elles sont aussi bien plus nombreuses que les hommes à travailler à temps partiel, souvent de manière involontaire.

Tous ces facteurs ont des conséquences pour leur pension. Nous voulons œuvrer à la suppression de ces inégalités. Mais, tant que celles-ci existent, il faut qu’elles soient prises en compte dans le calcul de la pension pour rétablir un peu d’égalité.

Déjà 421 signatures. Ensemble, visons les 500!

Voulez-vous signer ?

Les champs marqués d'un * sont obligatoires.

Quand vous signez cette pétition, vous êtes d'accord que le PTB garde vos données afin de vous tenir au courant des positions et des activités du PTB selon vos centres d'intérêts. Vous avez le droit de les réclamer et de les faire modifier ou effacer, par mail ou par courrier postal à ptb@ptb.be ou PTB, Boulevard M. Lemonnier 171, 1000 Bruxelles. Vous pouvez porter plainte à la Commission vie privée si vous estimez que nous traitons vos données de façon incorrecte. En savoir plus sur la politique de confidentialité du PTB : www.ptb.be/politique-confidentialité.

Gardons le contact