.

Le PTB a lu avec stupeur le courrier que Sophie Dutordoir, la CEO de la SNCB, a envoyé au ministre de la Mobilité Georges Gilkinet (Ecolo). « Il s’avère que le ministre a validé la fermeture des guichets, note Maria Vindevoghel, députée PTB. Pourquoi a-t-il fait croire le contraire ? Il doit s’expliquer rapidement. » « Il doit également faire retirer complètement cette mesure de fermeture des guichets, ajoute Raoul Hedebouw, porte-parole national du PTB. Elle rentre dans une logique axée uniquement sur la rentabilité financière. C’est incompatible avec une vision de service public. » Le parti de gauche interpellera le ministre au Parlement et lance une pétition pour le retrait complet de la mesure.

Maria Vindevoghel déclare : « Le ministre a fait semblant de découvrir la mesure cette semaine. Or la lettre de Sophie Dutordoir est très claire : non seulement il était au courant depuis octobre. Mais il avait aussi marqué son accord sur le communiqué de presse que la SNCB a envoyé ce lundi. Le ministre doit s’expliquer. Je l’interpellerai cet après-midi à la Chambre. »

Raoul Hedebouw poursuit : « Le fond de la mesure est également imbuvable. Si tous les partis au gouvernement et représentés au CA de la SNCB se sont mis d’accord sur la fermeture des guichets avec Sophie Dutordoir, c'est parce qu'ils soutiennent la logique de rentabilité du service public. Pour nous c'est le service à la population qui doit être la mission première d'un service public. Le ministre Gilkinet ne doit pas seulement s’expliquer, toute la mesure doit aussi être retirée. »

Pour forcer le gouvernement et la SNCB à maintenir les guichets ouverts, le parti de gauche lance une pétition ainsi que des actions locales. Pour Maria Vindevoghel, « les guichets restent importants pour servir les usagers plus âgés et ceux qui ne sont pas nés un smartphone dans la main. Une présence dans les gares, c’est aussi plus de sécurité. Enfin, il existe de nombreuses missions de services publics que les guichets pourraient remplir. Pourquoi ne pas les transformer en points d’information sur toute la mobilité durable, par exemple ? », conclut la députée PTB.

Signez la pétition pour le maintien des guichets.

Suivez le PTB