Photo Flickr/Gwen Fran

La décision des États-Unis de ne plus considérer les colonies israéliennes en Cisjordanie comme illégales montre la continuité de la politique vis à vis de la Palestine sous le gouvernement Trump. Le PTB condamne cette nouvelle preuve du mépris des États-Unis pour le droit international et a déposé une résolution pour que la Belgique sanctionne la politique coloniale d’Israël.

Cela s’inscrit dans la continuité de la politique plus qu’amicale de l’administration Trump vis à vis d’Israël. L’année dernière, le gouvernement des États-Unis a reconnu Jérusalem comme capitale d’Israël et y a déplacé son ambassade depuis Tel-Aviv. Ce qui va à l’encontre d’une résolution des Nations Unies. En mars dernier, le président américain Donald Trump a officiellement reconnu la souveraineté israélienne sur le plateau du Golan. Ceci est également contraire au droit international.

L’Union européenne dit se distancier de la décision américaine de reconnaître la colonisation de la Cisjordanie comme étant légale. Toutefois, l’Union européenne aurait déjà dû adopter des sanctions sévères contre Israël pour ses crimes contre le droit international. Avec l’actuel gouvernement d’extrême droite, allié des États-Unis, tout appel au dialogue se heurte à un mur…

L’Union européenne se fend régulièrement de condamnations orales, mais pas de sanctions. Pourtant, Israël est un petit pays et dépend à 40 % de l’Union européenne dans ses relations commerciales. Si cette dernière était sincère dans ses efforts pour mettre fin à l’occupation, elle le ferait ; elle a tous les moyens juridiques à sa disposition. Une condamnation sans conséquence est inutile. Il est donc temps de passer à l’étape supérieure.

Résolution du PTB pour des sanctions contre Israël

« Les États-Unis se considèrent comme étant au-dessus du droit international, dénonce Nabil Boukili, député fédéral du PTB. Trump montre une fois de plus qu’il soutient pleinement l’occupation israélienne et la politique de colonisation du gouvernement d’extrême droite de Netanyahou. »
Le PTB exige des sanctions contre la politique de colonisation israélienne. Il a d’ailleurs déposé une résolution au Parlement fédéral allant dans ce sens en octobre dernier. Cette résolution (à lire ici) sera débattue la semaine prochaine en Commission des Affaires extérieures.

Nabil Boukili : « Nous voulons que le gouvernement interdise les partenariats entre des institutions belges et israéliennes liées à la politique de colonisation, exclue les appels d’offre pour les marchés publics les entreprises liées à l’occupation des territoires palestiniens et mette fin aux missions économiques organisés par l’autorité fédérale auprès du gouvernement israélien ou d’institutions en Israël qui contribuent à la colonisation. »

Le PTB soutient d’ailleurs l’appel en faveur du BDS (Boycott, désinvestissement, sanctions) contre Israël tant qu’il viole le droit international, une initiative pacifique lancée par 171 organisations palestiniennes qui peuvent compter sur un soutien important dans le monde entier.

 


Montrer 2 réactions

SVP vérifiez votre boîte email afin d'utiliser le lien pour activer votre compte.
  • fernand soupart
    a commenté 2019-11-20 15:51:36 +0100
    moi je n en fout de de israle et cie, moi s et la belgique regardons chez nous avant de regarder chez les autres , il vas assez mal chez nous , pour les inigrant ben retour dans leur pays sa sera une bone chose ( je n ai rien contre eux ) mais s et comme sa si nous on irais chez eux on serait pas acceulli a bras ouvert , on aurait rien et on nous dirait retourne chez tois il a pas d argent ici pour vous ( attention je suis pas raciste et j ai rien contre les iranien et israele etc ) mais je dit se que je penser ici s et la belgique et rien d autre donc occupon nous de nos affaire avant toute chose essayons de construire un gouvernement avant ( enfin si on sait ) et les vaches seront bien garder comme dirait celuis la voila
  • Jonathan Lefevre
    a publié cette page dans Actualités 2019-11-20 10:19:07 +0100

Nous avons besoin de votre soutien