Marche : Le 27 février

Le 27 février, nous crierons haut et fort : basta !
Le gouvernement roule pour les grands lobbys économiques, pas pour les gens.
Les problèmes étaient déjà là bien avant la pandémie, mais ils apparaissent aujourd'hui plus clairement que jamais. Nous ne nous laissons pas faire.

Informations pratiques

  • Départ (13h) et arrivée (vers 15h) à Bruxelles Central
  • Rassemblement devant le podium pour des témoignages et discours.
  • Parcours +/- 2,5 km
  • Faites vos propres panneaux et apportez-les !

Nous organisons des transports gratuits en bus et en train depuis tout le pays. Inscrivez-vous ici pour le transport collectif.

Lieux de départ et horaires
Cliquez sur l'icône près de chez vous pour voir les détails du lieu de départ.

Pourquoi nous descendons dans la rue

Basta ! Les factures d’énergie impayables, ça suffit

Les prix de l'énergie explosent, les gens n'en peuvent plus. Dans le même temps, Electrabel réalise encore plus de bénéfices. Cela ne peut pas continuer. L'énergie n'est pas un luxe. Baissons la TVA sur l'énergie à 6% et envoyons la facture à Electrabel.

Basta ! Stop au blocage des salaires

Tout augmente, sauf nos salaires. Les grandes entreprises cotées en bourse versent 6 milliards d'euros de dividendes. Mais nos augmentations de salaire sont bloquées ? Ce ne sont pas les actionnaires qui font tourner la société, mais la classe ouvrière. Notre travail mérite le respect et une vraie augmentation de salaire.

Basta ! Protéger, pas sanctionner

Pour vaincre ce virus, nous avons besoin d'investissements dans les services publics, de soins de santé solides et d'autotests gratuits pour nous protéger. Pas de la politique actuelle, où d'un simple claquement de doigts, des secteurs entiers sont fermés par arrêté ministériel, sans débat démocratique, sans que le gouvernement ne doive rendre de comptes.

Ça suffit. Nous descendons dans la rue et faisons entendre une autre voix. Il est temps de mettre en place une politique humaine.