La santé avant le profit.

Alors que les firmes pharmaceutiques font des profits énormes, de plus en plus de gens ont du mal à payer pour leurs soins de santé.

Les patients et la sécurité sociale paient le prix fort pour garantir l’enrichissement des actionnaires.

Pendant ce temps, la ministre de la Santé Maggie De Block diminue le remboursement de certains médicaments et distribue des cadeaux à Big Pharma.

Il existe pourtant des alternatives. Le PTB veut faire passer la santé avant le profit. Pour cela, nous demandons:

  • La mise en place du modèle kiwi.

  • L’introduction des licences obligatoires.

Le modèle kiwi, basé sur une approche scientifique et en fonction des besoins des patients, consiste en l’instauration d’appels d’offre publics. Ceux-ci permettent de diminuer les prix des médicaments tant pour la sécurité sociale que pour les patients. Ce système stimule aussi la recherche et l’innovation.

Le système des licences obligatoires permet aux pouvoirs publics d’obliger les grandes entreprises à baisser le prix des médicaments pour mettre fin au racket de notre sécurité sociale mené par les multinationales pharmaceutiques.

Ces deux mesures permettraient de faire économiser 1,25 milliard d’euros à la sécurité sociale. De l’argent qui, aujourd’hui, file dans les poches des actionnaires, et que l’on pourrait investir dans le remboursement des soins psychologiques, la prévention et la recherche.

Baissons le prix des médicaments, signez la pétition

Cette action a déjà été signée par 4.154 personnes.

Voulez-vous signer ?

Les champs marqués d'un * sont obligatoires.

Quand vous signez cette pétition, vous êtes d'accord que le PTB garde vos données afin de vous tenir au courant des positions et des activités du PTB selon vos centres d'intérêts. Vous avez le droit de les réclamer et de les faire modifier ou effacer, par mail ou par courrier postal à ptb@ptb.be ou PTB, Boulevard M. Lemonnier 171, 1000 Bruxelles. Vous pouvez porter plainte à la Commission vie privée si vous estimez que nous traitons vos données de façon incorrecte. En savoir plus sur la politique de confidentialité du PTB : www.ptb.be/politique-confidentialité.

Nous avons besoin de votre soutien