Articles overview page

Le PTB+ vient à votre rencontre, dans vos communes, vous présenter les résultats de sa grande enquête électorale !
Vous avez été 41.420 dans tout le pays à y avoir répondu, merci à tous d’avoir participé !
La pauvreté qui augmente, l’emploi, l’enseignement, le logement, … soyez les bienvenus pour découvrir ce que 41.420 belges ont choisi comme problèmes prioritaires et comme solutions. Venez aussi poser toutes vos questions sur les propositions du PTB.
Envie d'en parler avec d'autres ? Le PTB vous rencontrera dans les communes suivantes: 

À Anvers, selon sa bonne habitude, le président du PTB Peter Mertens a accueilli les quelque 1 000 personnes présentes par un discours ravageur qui s’en est pris successivement aux amendes SAC, à l’échec de la lutte contre la pauvreté, à la culture de la gratte chez Dexia, à la chasse aux chômeurs et à la « politique tribale du régner pour diviser ». Un extrait.


Bonne ambiance, solidarité, ambitions électorales, voici les ingrédients de la réception de Nouvel-An du PTB en Région bruxelloise. Ce 26 janvier 2014, le parti de gauche a rassemblé plus de 300 personnes au centre De Markten. L’occasion d’afficher les ambitions pour l’année 2014 : envoyer un premier élu au Parlement bruxellois.

Raoul Hedebouw était l'invité de l'émission "Jeudi en prime" au JT RTBf ce 30 janvier. Le porte-parole du PTB a répondu au feu nourri de questions de Johanne Montay et François De Brigode tant sur l'actualité que sur le projet de société du PTB : la création de PTB-go!, l'importance des luttes sociales pour la démocratie, la taxe des millionnaires, mais aussi sur le marxisme, l'origine du parti et son évolution. Un exercice de réponses tac-à-tac. Extraits.

Marianne, Comac et le PTB s’engagent pour une autre société. Une société qui prend soin des femmes, de leurs droits et de leur avenir. C’est pourquoi ils manifestent le 29 janvier contre la loi anti-avortement espagnole et pour la liberté de choix.

Ce 29 janvier, plus de 2.000 personnes ont manifesté devant l’ambassade d’Espagne à Bruxelles pour défendre le droit à l’avortement.

En septembre 2013, nous vous interpellions à propos d'un changement imminent de la grille tarifaire pour l'occupation des bâtiments scolaires de la Ville de Liège.

« C’est promis, dès le 26 mai, on réservera de plus grandes salles pour les conférences de presse ! » a lancé Raoul Hedebouw. Personnalités progressistes et journalistes s’étaient entassés dans le petit café du centre de Bruxelles où a eu lieu la conférence de presse de lancement de l’initiative PTB-go! (pour Gauche d’Ouverture) en vue des élections du 25 mai prochain. L’ambiance y était optimiste pour la gauche.

Tom De Meester, le « chien de garde » du PTB dans le domaine de l’énergie et auteur de l’ouvrage Opgelicht. De energiezwendel van Electrabel & co, qui analyse le « hold-up » effectué par les grandes multinationales sur le citoyen, sera tête de liste PTB+ pour la Chambre en Flandre-Orientale, en tandem avec la syndicaliste Sonja Welvaert. Pour le Parlement flamand, c’est le conseiller communal de Zelzate Dirk Goemaere qui tirera la liste, avec Nele Van Parys, représentante des étudiants à l’Université de Gand.

Mardi matin, lors d’une conférence de presse, le PTB présentait les résultats tant attendus de sa grande enquête électorale. Constat surprenant : l’attention requise sur la pauvreté par les 41 420 personnes interrogées. « La lutte contre la pauvreté, l’emploi et un avenir pour les jeunes sont les trois thèmes les plus récurrents. Et les participants veulent que ces thèmes soient abordés à partir de la philosophie “les gens d’abord, pas le profit” », a expliqué le président du PTB, Peter Mertens.

Pages