Le PTB se réjouit de l'accord sur le fonds blouses blanches : 59 millions pour le personnel salarié, 8 millions pour les indépendants

Photo Solidaire, Karina Brys.

Le PTB se réjouit de l’accord obtenu ce mardi 19 novembre midi en groupe de travail parlementaire, concrétisant la mise en place du fonds « blouses blanches » pour répondre aux demandes du secteur des soins de santé.

« Le plus important était que le budget de 67 millions d’euros pour l’année 2019, libéré suite à l’amendement budgétaire déposé par le PTB et approuvé fin octobre, puisse arriver rapidement là où il est nécessaire, sur le terrain, réagit Raoul Hedebouw, le chef de groupe PTB à la Chambre. Avec ces moyens, nous offrons un peu d’oxygène au personnel des soins de santé, qui croule sous la pression au travail. C’est une victoire importante pour les blouses blanches, obtenue grâce à leur mobilisation depuis des mois. »

Le groupe de travail parlementaire s’est mis d’accord sur la répartition des moyens financiers, en octroyant un montant de 59 millions d’euros pour le personnel des soins salarié (hôpitaux, soins à domicile…), et 8 millions pour les indépendants. « Pour les salariés, l’argent sera versé par le canal existant du Fonds Maribel Social, pour les secteurs public et privé, selon une clé de répartition en fonction du nombre d’équivalents temps plein, explique Raoul Hedebouw. Nous sommes très satisfaits que l’affectation concrète du fonds soit gérée de manière paritaire, dans le comité de gestion du Fonds Maribel Social du secteur public, d’une part, et le Fonds social Maribel social CP 330 pour le secteur non-marchand, d’autre part. Les syndicats sont les mieux placés pour déterminer là où les besoins sont les plus criants. »

Ce mercredi à 10h15, la commission santé de la Chambre doit se prononcer sur les propositions de loi déposées par différents groupes politiques. Le groupe de travail devrait déposer un amendement commun reprenant les différentes modalités reprises ci-dessus.