Épuisés avant l’heure : un nombre croissant de travailleurs tombent en maladie de longue durée juste avant la retraite

.

En cinq ans, le nombre de personnes qui passent directement de leur allocation de maladie à leur pension a augmenté d’un quart. C'est l'une des conclusions frappantes des chiffres que le PTB a demandé à la ministre des Pensions Karine Lalieux (PS). « Ce que beaucoup de travailleurs ressentent dans leur chair, les chiffres le prouvent noir sur blanc : de plus en plus de travailleurs sont épuisés à quelques années de la retraite, réagit Sofie Merckx, cheffe de groupe PTB à la Chambre. Les chiffres et la réalité montrent que la retraite anticipée à partir de 60 ans après 40 ans de travail est nécessaire. »

Lire le dossier complet

L'augmentation la plus nette est observée chez les personnes qui sont chez elles depuis un à deux ans (76 %). Pas étonnant pour la députée de gauche : « C’est la preuve que travailler toujours plus longtemps n'est pas possible pour de nombreux travailleurs. À la fin de leur carrière, beaucoup de personnes sont épuisées mentalement et physiquement. Depuis 2012, les gouvernements successifs ont démantelé la retraite anticipée et augmenté l'âge de la retraite. Mais rendre le travail faisable, ça, ça n’a pas été concrétisé. Qu'avons-nous réellement obtenu ? Plus de malades et donc plus de coûts pour notre sécurité sociale. »

Pour le PTB, la « politique de retour au travail » du ministre Frank Vandenbroucke (Vooruit) n'apporte aucune amélioration. Sofie Merckx : « Les employeurs ne sont pas responsabilisés par rapport aux travailleurs de plus de 55 ans qui tombent en maladie de longue durée. Alors que la politique de Vandenbroucke menace ces mêmes travailleurs âgés avec des sanctions. Cette politique de deux poids, deux mesures est fondamentalement injuste. Si un travailleur de plus de 55 ans devient malade de longue durée, les entreprises ne risquent rien et les coûts sont à la charge de la mutuelle. Nous souhaitons faire les choses autrement. La retraite anticipée devrait être possible à partir de 60 ans, après 40 ans de carrière. Il faut autoriser les emplois de fin de carrière à tous dès 55 ans afin que travailler reste faisable pour les travailleurs âgés. »

Années d'invalidité avant la retraite

2016

2017

2018

2019

2020

1-2 ans

742

896

1 091

1 000

1 306

2-5 ans

1 689

1 956

2 406

2 460

2 672

5-10 ans

3 171

3 614

4 226

4 316

4 354

10-15 ans

2 512

2 706

2 880

2 981

2 909

15-20 ans

1 907

2 095

2 148

1 995

1 846

+ 20 ans

2 735

3 021

3 153

3 014

2 817

Total

12 756

14 288

15 904

15 766

15 904

 

 

2016

2017

2018

2019

2020

Ouvriers (hommes)

5 154

4 817

5 286

5 185

4 997

Ouvrières (femmes)

3 776

3 477

3 913

4 105

4 225

Employés (hommes)

1 371

2 248

2 395

2 237

2 307

Employées (femmes)

2 455

3 746

4 310

4 239

4 375

Total

12 756

14 288

15 904

15 766

15 904