Photo Solidaire, Dieter Boone.

Pendant le Moment Central de ManiFiesta, les participants ont pu visionner un message envoyé par la militante palestinienne Ahed Tamimi. Celle-ci, invitée à la Fête de la Solidarité, a été empêchée de quitter son pays par israël, malgré un visa en ordre. Durant son discours, le président du PTB, Peter Mertens, lui a répondu en envoyant un message de solidarité repris en chœur par la foule.

« Chers/chères amis/es, cher.e.s camarades

Ahed Tamimi aurait dû être présente sur ce podium. Ahed Tamimi, la jeune activiste palestinienne qui a été emprisonnée parce qu'elle lutte contre l'occupation de son pays. Elle devait venir ici, à ManiFiesta. Elle avait un visa, elle avait un billet d'avion. Tout était réglé. Mais jeudi, l'armée israélienne l'a empêchée de partir. Elle  a enregistré un message vidéo spécialement pour ManiFiesta. On va la regarder ensemble….

Et maintenant, si Ahed ne peut pas venir à ManiFiesta, c'est ManiFiesta qui va à elle. C'est pourquoi nous allons maintenant lui envoyer un message de solidarité. OK ? 

Dear Ahed, can you hear ManiFiesta ? This is ManiFiesta, the solidarity festival in Belgium, greeting you and your family. We share your dreams, the dreams of your family and the dreams of all the Palestinians : the end of the occupation of Palestine. Long live solidarity, greetings from ManiFiesta !

(Cher Ahed, peux-tu entendre ManiFiesta ? C'est ManiFiesta, la fête de la solidarité en Belgique, qui vous salue, vous et votre famille. Nous partageons vos rêves, ceux de votre famille et ceux de tous les Palestiniens : la fin de l'occupation de la Palestine. Vive la solidarité, salutations de ManiFiesta !) »


Soyez le premier à commenter

SVP vérifiez votre boîte email afin d'utiliser le lien pour activer votre compte.

Nous avons besoin de votre soutien